• La peau de l'Ours - Joy Sorman

    La peau de l'Ours - Joy Sorman

    Résumé :

    Le narrateur, hybride monstrueux né de l'accouplement d'une femme avec un ours, raconte sa vie malheureuse. Ayant progressivement abandonné tout trait humain pour prendre l'apparence d'une bête, il est vendu à un montreur d'ours puis à un organisateur de combats d'animaux, traverse l'océan pour intégrer la ménagerie d'un cirque où il se lie avec d'autres créatures extraordinaires, avant de faire une rencontre décisive dans la fosse d'un zoo.

    Mon avis :

    Ce livre est issu de la rentrée littéraire 2014. Je l'ai commencé en Septembre 2014, puis des évènements personnels ayant interféré dans ma vie, à ce moment là, je l'ai mis de côté. Pour le terminer seulement maintenant. Mon avis sera donc concis et sûrement incomplet et peut-être que j'en ferai une relecture depuis le début pour le modifier et le rééditer.

    Le narrateur est mi-homme, mi-ours. Le titre du livre ne pouvait pas être mieux trouvé car l'auteure se met réellement dans la peau de l'ours pour nous conter - car il s'agit bien d'un conte- la vie de cette créature. Un récit triste, intense, violent, avec un épilogue tout ce qu'il y a de plus gore, une réflexion sur l'homme et la bête, ce qui les sépare, ce qui les rapproche, le tout dit avec des mots justes et réalistes d'un langage subtil.

    Le passage sur le zoo est juste...comment dire ? Il faut le lire car cela ne se retranscrit pas, mais vous ne verrez plus jamais les zoos du même œil après ça !

    J'avais acheté ce roman car il avait été présenté avec fougue par François Busnel à l'émission "La grande librairie", ce qui avait attisé ma curiosité même si l'histoire ne m'emballait pas plus que ça. Mais l'auteure a une plume intéressante donc à suivre.

    Ma note : 14/20.


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :