• Résumé :
    Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit.
    Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ?
    Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...

    Mon avis :
    J'avais beaucoup entendu parler de cette saga et cette auteure semble très en vogue. Toutefois c'est loin d'être un coup de cœur. J'ai même failli abandonner cette lecture. Je m'explique : Une histoire ô combien prévisible, tellement prévisible qu'on tourne les pages juste pour avancer dans l'histoire pour voir si l'histoire évolue mais hélas ce n'est jamais le cas, on devine tout bien longtemps à l'avance et il n'y a donc aucune surprise ni suspense, une énooooooorme ressemblance avec Twilight, un héros hyper craquant mais terriblement cliché donc au final bien fade et bien trop sage pour être crédible, une héroïne tellement naïve qu'on passerait son temps à lui mettre des baffes et bien la seule à ne pas prédire ce qui va lui arriver...
    Voilà pour la majeure partie des défauts. Maintenant les qualités car il y en a : eh bien ce sont les descriptions des lieux qui donnent une folle envie de prendre un aller simple pour l'Ecosse, tellement elles sont idylliques ! Ensuite la mythologie sur les loups garous qui est très détaillée et très intéressante, je regrette juste que l'auteure n'ai pas mentionné ses sources et ses inspirations dans les remerciements car tout ne peut pas venir de son unique imagination !
    En bref et ma note : Une déception pour moi. 12/20 car ça reste agréable à lire malgré de nombreuses répétitions. Toutefois l'épilogue  de ce premier tome laisse entrevoir quelques perspectives donnant envie de lire le tome suivant mais les promesses seront-elles tenues ?

    8 commentaires
  • L'histoire :
    Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

    Mon avis :
    Nos étoiles contraires n'est pas un livre sur le cancer. C'est avant tout une histoire d'amour entre 2 jeunes adolescents dont il se trouve qu'ils se sont rencontrés à un groupe de soutien pour jeunes gens atteints du cancer. Hazel et Augustus, lesquels nous suivons tout au long du livre, sont 2 personnages très attachants. Tout en restant des ados, ils font preuve d'une certaine maturité qui fait que ce livre, ciblé "jeunesse" peut plaire à un public adulte (ce qui est mon cas). On trouve d'ailleurs dans ce roman pas mal de philosophie et en tout cas, il donne à réfléchir sur la vie et le(s) meilleur(s) moyen(s) de la vivre, quel que soit les aléas que nous devons rencontrer, "supporter" et subir. Eh oui, bien que traitant d'un sujet grave, c'est un livre qui nous fait aimer la vie.
    Ce que j'ai apprécié, c'est que le sujet de la maladie est traité sans mièvrerie ni fioritures. A aucun moment on éprouve de la pitié pour les personnages; ce n'est pas larmoyant ni rien de tout ça. Mais c'est justement pour cela que l'émotion n'en n'est que plus forte car spontanée et pas artificielle.
    Les passages où Hazel a du mal à respirer sont décrits avec tant de réalisme que je me sentais oppressée en les lisant; le rapport à la maladie et au deuil m'ont renvoyée à des souvenirs personnels très douloureux, donc j'ai apprécié cette justesse. L'auteur, a su, par ses mots et par l'intermédiaire de ses personnages, "taper dans le mille".
    Parmi les personnages secondaires, il y a Isaac, le meilleur ami, lui aussi dans le groupe de soutien et qui nous rappelle  avec joie que nous avons bien affaire à des adolescents. La vie ne l'a pas épargné lui non plus, pourtant il fait preuve de beaucoup d'humour, notamment à la fin du roman; les parents de Hazel et d'Augustus sont des remparts sur lesquels s'appuyer; et enfin, je ne pourrais vous dire pourquoi sans spoiler le livre, l'écrivain Van Houten qui m'a beaucoup touchée.
    Il y a le voyage à Amsterdam, qui nous emmène dans une merveilleuse "ballade" au fil de l'eau malgré les péripéties et puis il y a en dernier tiers de livre la réalité de la maladie qui refait surface et nous plonge au cœur de passages très durs. Mais on s'accroche à notre lecture car on ne veut surtout pas "abandonner" nos personnages.
    Il y a également un fil conducteur, qui est une référence au livre préféré de Hazel et d'Augustus "Une impériale affliction" et d'ailleurs le seul truc avec un grand T - pour parler comme nos 2 protagonistes - qui m'a agacé est la répétition un nombre incalculable de fois du titre du livre.

    En bref : Pas un coup de coeur mais une très belle lecture.
    Ma note : 4/5.


    3 commentaires
  • Résumé :
    « Les règles de Panic sont simples. Tout le monde peut participer. Mais il n’y aura qu’un seul vainqueur. » Carp, une petite ville minable de l’État de New York. Chaque été, tous ceux qui viennent de terminer le lycée peuvent participer à « Panic », une succession d’épreuves plus dangereuses les unes que les autres. L’enjeu est de taille : une cagnotte de plus de cinquante mille dollars. Personne ne sait qui a inventé ce jeu, ni qui en fixe les règles. Cet été, Heather entre dans la compétition par dépit amoureux, Elle pourrait, si elle gagne, quitter le mobile-home sordide où elle vit avec une mère paumée et droguée, et emmener avec elle sa sœur, Lily. Dodge, lui, a une autre raison de participer au Jeu de la Peur : venger sa sœur, qui a fini dans un fauteuil roulant, après une épreuve d’une précédente session de Panic. Manipulations, trahisons, révélations : cet été sera celui de tous les dangers.

    Mon avis :
    D'abord je vais jouer les rabats-joies et les vieilles grand mères en disant que j'ai été surprise que ce roman s'adresse aux adolescents à partir de 13 ans. Ici, les jeunes fument et boivent tous, et puis les épreuves du jeu pourraient donner à certains esprits encore fragiles de mauvaises idées et une mauvaise influence, mais j'espère que je me trompe.
    Enfin sinon, pour la vieille que je suis (non je ne vous dirais pas mon âge mais ça commence par un 3^^), ce fût justement une bonne surprise car j'appréhende toujours les lectures jeunesse.
    Ici les 2 principaux personnages sont Heather et Dodge, qui sont tous les 2 confrontés à une réalité très dure, voire beaucoup plus cruelle que le jeu en lui-même. On est ici plongé dans une certaine Amérique, loin des strass et des paillettes, et bien plus proche de la misère. Les protagonistes n'ont pas vraiment le choix et c'est pour ça qu'ils jouent à Panic. Heather a la responsabilité de sa petite soeur, et Dodge veut venger sa soeur, elle même victime de Panic, 2 ans plus tôt. J'étais à fond derrière Heather, qui est dans une situation d'urgence, et ce de plus en plus, au fur et à mesure que l'histoire avance. A côté d'eux, il y a Bishop, l'ami fidèle, et Nat dont j'ai trouvé la motivation (devenir une star à Hollywood) quelque peu superficielle à côté des autres enjeux. Elle est le personnage que j'ai le moins aimé.
    Il y a des rebondissements et des retournements de situations, que je n'ai pas vu venir, et du suspense tout du long, de l'intrigue, des alliances, des stratégies et tous les ingrédients que l'on retrouve dans tout jeu opposant des concurrents dont le lot est alléchant. (Ici une grosse somme d'argent mais la vraie motivation de chacun repose sur leurs secrets respectifs).
    J'ai passé un bon moment avec cette lecture, j'ai imaginé des dizaines de fins possibles, mais au final il m'a manqué ce "je ne sais quoi" qui fait que ce n'est pas un coup de coeur et que je reste un peu sur ma faim. Un certain manque de réalisme peut être dans le dénouement de l'histoire...

    Ma note : 4/5


    1 commentaire

  • Résumé :
    Toutes les histoires ont un côté obscur… Toutes les légendes renferment une vérité cachée… Découvrez le récit passionnant de Tambours dans la nuit, prélude au nouveau roman de Victor Dixen à paraître le 22 août 2013 : ANIMALE - La malédiction de Boucle d’or Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?

    Mon avis :
    En lisant ce prélude à "Animale, la malédiction de Boucle d'Or", je m'attentais à tout sauf à un récit sur les batailles Napoléoniennes durant la Campagne de Russie. En effet, ici, le narrateur est tambour dans l'Armée Française sous les ordres de Napoléon 1er. On est plongés au coeur de la cruauté et de la bestialité - au propre comme au figuré - de cette terrible guerre. Il y a en effet des massacres qui sont perpétrés par les créatures sans nom que cachent les fourgons du mystérieux "Régiment Anonyme" dont on ne connait pas la nationnalité. Ici l'horreur est suggérée mais on ne la voit jamais face à face, ce qui est bien caractéristique du véritable genre fantastique. Et j'ai eu l'impression de lire "un classique". Les ingrédients fantastiques sont enffet distribués avec parcimonie, et on suppose qu'ils seront pleinement développés dans le Tome 1 car ici on n'en sait pas plus. De même qu'on ignore le lien entre la mystérieuse jeune fille aux cheveux dorés de ce prélude et "Blonde" l'héroïne du tome 1.
    Bien que différente de ce à quoi je m'attendais, cette lecture s'est avérée agréable et intéressante.

    Ma note : 4/5

    4 commentaires
  • Résumé :

    Un cœur de glace, une volonté de fer, une aventure haletante de Keleana l'Assassineuse, en avant première de la sortie du livre en septembre. Combattante exceptionnelle formée dès son plus jeune âge, voleuse, maline, coquette et arrogante..., Keleana Sardothien est la meilleure assassineuse d'Arobyn Hamel, le Roi des Assassins du Nord. Elle est aussi sa protégée et son héritière. Envoyés en mission, avec son collègue Sam Cortland, à Skull Island auprès de Rolfe Seigneur des Pirates, Keleana apprend qu'il s'agit d'une affaire de traite d'esclave. Ce qui, toute assassineuse qu'elle soit, ne lui plait guère. D'un commun accord avec Sam, ils décident de faire capoter l'affaire mais l'entreprise n'est pas sans risque. Mais le plus grand danger n'est il pas l'attraction grandissante entre Sam et Keleana à un moment peu opportun ? Une préquelle inédite, téléchargeable gratuitement, pour découvrir les premières aventures de la meilleure Assassineuse du Royaume d'Adarlan.

    Mon avis :

    Cette nouvelle est un avant goût du tome 1 de Keleana l'Assassineuse, lequel je n'ai pas encore lu.
    Très vite le ton est donné : Keleana est arrogante et autoritaire et a tout d'une guerrière. Si ce trait de caractère peut agacer au début, notre héroïne alors agée de 16 ans va finir par devenir attachante justement à cause de son fort caractère et du fait qu'elle n'ait pas froid aux yeux et ne recule devant aucun obstacle dans le but de servir ses convictions. L'autre personnage est Sam, qui au départ se trouve être son rival. Tous 2 n'hésitent pas à se provoquer et à se battre, pour finalement s'allier et on sent que Keleana n'est pas indifférente au charme de Sam. On a hâte, pour cela de retrouver ces 2 personnages et d'assister à l'évolution de leur relation.
    Seuls bémols : parfois l'action se déroule avec un peu trop de facilité à mon goût mais heureusement le tir finit par être rectifié. Et des questions sont abordées mais pas développées mais je suppose qu'elles le seront dans le roman.
    En tout cas, cette nouvelle m'a encore plus donné envie de me jeter sur le livre !

    Ma note : 4/5

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique